nettoyer la peau du visage

Depuis la nuit des temps, on se nettoie la peau du visage et du corps avec “le bon vieux gant de toilette” et du savon : c’est l’éducation de base, que nous avons pratiquement tous reçue. C’est un des modes de nettoyage les moins chers au monde, et probablement le plus connu.

L’ennui, c’est que le savon contient généralement de la soude et de la potasse (sans cela, il serait liquide). Si ces produits sont certes souvent naturels, ils sont aussi basiques (c’est-à-dire avec un PH entre 8 et 10) : c’est-à-dire agressifs, trop détergents pour notre peau, qui elle a un Ph de 6,5 (PH adulte classique = acide).

Donc, par pitié, le savon en pain, c’est pour les mains : très bon détergent, nettoyant…. Vous vous rappelez les conseils anti-Covid ? Lavez-vous les mains !

Pardon pour les vendeurs de savon mais je le redis : le savon en pain est trop agressif pour la peau du visage.

Action du savon en pain sur la peau du visage : on a dit que le savon a un PH basique et que la peau adulte a + ou – un PH acide ; donc, que se passe-t-il quand on se lave avec un savon : le film hydrolipidique (voir Blog 4), c’est-à-dire l’émulsion naturelle protectrice de notre peau se dégrade, disparaît. Donc, que fait notre peau pour se défendre : elle re-fabrique des lipides (du gras). Je ne suis pas la seule à le dire : les “grands professionnels de la cosmétique” le disent aussi.

En institut de beauté, avant un soin, on nettoie la peau avec du lait démaquillant visage, et de la lotion – ce qui permet de se rapprocher du Ph de la peau, ces deux produits étant très doux. Ce combo est utilisé depuis 60-70 ans.

Pourquoi cette association est-elle nécessaire ? Le lait démaquillant est une solution huileuse et aqueuse. Il émulsionne les impuretés, que l’on peut ensuite enlever avec de petites éponges humides, ou simplement les mains (lavées au préalable, bien entendu). Cependant, ce lait laisse un film huileux sur la peau, il faut donc absolument passer ensuite de la lotion, afin d’enlever les résidus de solution huileuse. En effet, les propriétés de l’eau seule ne permettent pas d’enlever une solution huileuse. Sans ce nettoyage préalable, si vous appliquez votre crème de jour sur une peau encore huileuse du lait démaquillant, la crème de jour va s’y mêler, ce qui l’empêchera de pénétrer dans les couches superficielles de la peau. Elle ne pourra alors pas assurer sa fonction essentielle de protection.

Ensuite, sont apparues les mousses nettoyantes, les eaux micellaires, les lotions émulsionnantes. On peut les utiliser avec du coton, ou encore des lingettes jetables ou lavables.

  • Les mousses et gels nettoyants sont des émulsions très légères. Très proches du Ph de la peau, ils sont particulièrement appréciés car simples et rapides à utiliser ; on peut même s’en servir sous la douche : on émulsionne avec nos doigts (propres) les impuretés du visage, puis on rince simplement avec de l’eau claire.
  • Les eaux micellaires sont aussi très pratiques : on peut les vaporiser, puis essuyer le visage avec un coton, une lingette ou un mouchoir en papier : l’état de propreté du coton ou de la lingette montre alors s’il est encore nécessaire de nettoyer, ou pas. C’est un excellent moyen de s’assurer que notre visage est bien propre, et libéré des impuretés.

Il est important de se laver quotidiennement, et ce, qu’elle que soit la saison : pour éviter les bactéries, microbes, moisissures, champignons, etc.

Le nettoyage quotidien doit inclure :

  • Le visage, en contact permanent et direct avec les agressions extérieures,
  • Les mains, vectrices de toutes sortes de saletés,
  • Les parties intimes,
  • Les plis – zones de prédilection des champignons.

Les produits de nettoyage ne sont pas sensibles aux changements saisonniers – les crèmes et les sérums le sont.  Notons encore qu’un produit nettoyant n’est pas fait pour être hydratant : ça, c’est le rôle des crèmes.

Parlons un peu des cosmétiques “faits maison” : de nos jours, de plus en plus de personnes optent pour des nettoyants faits maison : c’est très avantageux, à la fois d’un point de vue écologique et économique. Néanmoins, si la peau tire, il est important de modifier la composition du produit. En effet, si votre peau souffre, c’est que le produit de soin choisi n’est pas adapté. Il faut alors mettre un peu plus de solution huileuse (grasse), jusqu’à obtenir une composition où la peau ne tirera plus.

Produits conseillés en fonction des types de peau :

  • Les peaux sèches, déshydratées, atones, sénescentes : lait avec lotion, mousse, eau florale.
  • Les peaux “dites grasses” :  mousse, gel, eau micellaire. En cas de petits boutons (crème cicatrisante, gommage et masque) ; en cas de gros boutons : consulter un spécialiste médical.
  • Les peaux normales ou mixtes : (partie centrale luisante et le reste un peu sec et déshydraté) : lait avec lotion, mousse, eau micellaire ou florale.

Pour finir, soulignons que changer de produit régulièrement est recommandé : en effet, nos cellules s’habituent à un produit, ce qui les « endort », elles sont alors moins actives. Changer de produit de soin de temps en temps permet donc de les stimuler. Enfin, autre recommandation : finissez votre produit avant d’en commencer un autre.

Nettoyage de la peau de Bébé :

Le PH de la peau de bébé est neutre, donc il convient d’utiliser des produits très doux pour garder le plus longtemps possible cette belle peau. Il en existe un très grand choix en para-pharmacie et pharmacie. Attention, là encore, au lait qui reste en surface : il est important de rincer avec une lotion. (Voir paragraphe sur les laits et lotions).

Les accessoires de lavage :

A chaque époque son produit : ça fait travailler le marketing …

  • Le gant de toilette, les fleurs de nettoyage, les lingettes écolo lavables
  • Les éponges : très bien, si vous aimez, mais veillez à les choisir pas trop rêches, et surtout : bien les mettre à laver après chaque utilisation.
  • Le coton : d’ancienne mode, le coton se perd un peu, malgré une utilité précieuse : un coton sale indique qu’il faut poursuivre le nettoyage !
  • Les lingettes jetables : très douces, très nettoyantes mais attention, certaines laissent un film gras sur la peau, donc rincez bien avec une lotion ou de l’eau avant de mettre votre crème de jour.
  • Les brosses : à bannir : trop agressives, on les utilise uniquement pour le corps !
  • Le Must : juste les mains propres, pour nettoyer et rincer la peau, puis on sèche avec un mouchoir en papier (Pas de sopalin = trop agressif).

Un peu d’écologie :

Si vous utilisez un gant, une lingette lavable, ou encore une fleur : il faut ensuite les laver, ce qui implique : électricité, produit, eau, séchage, donc pollution ….

Si vous utilisez les lingettes jetables ou destructives et bien ça pollue aussi. Aucune solution n’étant idéale, il convient de connaître vos valeurs personnelles, et que celles-ci se reflètent dans vos choix.

Pour ma part : je nettoie la peau de mon visage avec une mousse nettoyante, j’émulsionne puis je rince avec mes mains et je sèche avec un mouchoir en papier.

L’important est de rester en accord avec soi-même.